Edward Still avant Eupen - Charleroi: « Ne pas se laisser piéger par nos connaissances »

Football - D1A | La première d’Edward Still au Kehrweg, ce sera, aussi, les retrouvailles du coach avec Charleroi. 2023 commence fort. [Eupen - Charleroi, ce samedi 7 janvier 2023, 16 heures.]

David Liz
 Edward Still était sur le banc de Charleroi en début de saison. Le voilà désormais à Eupen, qui reçoit les Zèbres ce samedi.
Edward Still était sur le banc de Charleroi en début de saison. Le voilà désormais à Eupen, qui reçoit les Zèbres ce samedi. ©BELGA 

La question n’a rien d’original, mais elle demeure inévitable au vu de la situation: comment Edward Still envisage-t-il ses retrouvailles avec Charleroi, lui qui est désormais l’entraîneur d’Eupen, club qui accueille les Zèbres ce samedi ?

"Évidemment, je connais très bien les joueurs de Charleroi. Et ça, ça nous permet de préparer le match du mieux possible. Mais d’un autre côté, il y a désormais un autre entraîneur à la tête de l’équipe (NDLR: Felice Mazzù). Il a amené autre chose, sa vision et il ne faudrait pas être piégé par nos connaissances" prévient Edward Still, qui assure d’ailleurs qu’il a surtout "basé l’analyse de l’adversaire sur ce que Charleroi a fait lors des dernières semaines."

Autre point sur lequel le nouveau mentor des Pandas a mis l’accent: le volet psychologique. "Il est important d’enlever cet aspect anecdotique du match (NDLR: ses retrouvailles avec Charleroi) pour se concentrer sur l’enjeu. Je sais ce que c’est que de jouer des ex-clubs et ex-collègues mais je sais aussi que quand le match démarre, ça n’a plus aucune importance. Quant aux joueurs, ils savent que la gestion de l’émotion sera de plus en plus importante au fur et à mesure que la saison va avancer. On a su le faire à Seraing (NDLR: victoire 0-1 sur le fil fin décembre) et c’est en maîtrisant cet aspect qu’on y arrivera."

« Être agressifs et engagés dans les duels pour gérer le pressing adverse »

Pour rappel, Eupen occupe la 13e place, à huit longueurs de la lanterne rouge sérésienne. Les Germanophones comptent autant de points que Charleroi (19). Mais passer devant le Sporting n’est pas un objectif en soi. "Non, car on sait qu’avec leur noyau et leur staff, ils termineront loin de la zone de relégation. Nous, notre enjeu, c’est de prendre chaque point qui nous rapprochera de notre objectif." Le maintien, et rien d’autre. Voilà la priorité de l’AS qui pourra compter sur un groupe au grand complet pour la première à domicile d’Edward Still.

À l’aller, le jeune entraîneur avait trouvé la formule qui avait permis à ses troupes de prendre le meilleur sur celles de Bernd Storck (3-1).

Ce samedi, sa mission sera presque la même: permettre à des Noir et Blanc de faire chuter d’autres Noir et Blanc.

"On s’attend à affronter une équipe avec un bloc défensif hypercompact et un fort pressing de l’adversaire" conclut Edward Still. "Il faudra savoir gérer ce pressing. Ce sera l’une des clés du match. À nous d’être agressifs et engagés dans les duels comme on l’a été à Seraing. Peut-être même un peu plus !"

Eupen – Charleroi (Samedi, 16 h)

Arbitre: M. Boucaut

EUPEN: Moser, Lambert, Paeshuyse, Davidson, Van Genechten, Peeters, Jeggo, Magnée, Charles-Cook, N’Dri, Prevljak. Nurudeen, Roufosse, Christie-Davies, Nuhu, Déom, Bitumazala, Gassama, Gorenc.

À noter: Kral, Alloh, Wakaso, Oger, Innocent, Soumano et Offermann ne sont pas repris. A. Keita et T. Magée sont en fin de convalescence, tout comme Sibiry Keita.

CHARLEROI: Koffi, Patron, Chiacig, Bager, Marcq, Andreou, Boukamir, Kayembe, Zorgane, Ilaimaharitra, Morioka, Nkuba, Heymans, Tchatchoua, Mbenza, Gholizadeh, Hosseinzadeh, Badji, Descotte, Benbouali.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...