Bilan à la trêve | Richelle co-leader à la trêve en D3B ACFF : « Nous n’avions pas planifié cela »

Tout va bien pour le Richelle de Benoit Waucomont, en tête avec Rochefort et déjà assuré de participation au tour final.

Antoine Vidua
 Richelle est désormais clairement plus à l’aise sur synthétique que sur pelouse, comme ici en terres raerenoises.
Richelle est désormais clairement plus à l’aise sur synthétique que sur pelouse, comme ici en terres raerenoises. ©Eda Éric Muller 

Tout comme l’ogre rochefortois, Richelle présente 32 unités au compteur après seize journées. Un bilan plus que positif pour la formation visétoise, qui n’était pas forcément attendue si haut dans la hiérarchie à ce moment-ci de l’année. "Même nous, nous n’avions pas planifié cela. C’est sûr que si on m’avait dit qu’à Noël nous serions en tête avec Rochefort, je signais des deux mains et des deux pieds", sourit Benoit Waucomont, le chef d’orchestre richellois.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...