Digregorio après La Calamine - Huy : « Il y a des soirs où l’on sait que cela ne rentrera pas »

Samedi soir, La Calamine a dominé des Hutois qui ont été plus réalistes que les Germanophones.

Philippe Duchesne
 La blessure de Bastien Hungs résume bien la soirée maudite des Calaminois.
La blessure de Bastien Hungs résume bien la soirée maudite des Calaminois. ©ÉdA Ph. Du.

La Calamine voulait enchaîner un quatrième succès de rang face à des Hutois qui, eux, voulaient stopper leur série de partages. Les visiteurs s’offrent la première possibilité des pieds de Bryan Piccietti, qui se heurte Amaury Joiris (4e). Les Calaminois prennent alors le jeu à leur compte et se procurent deux possibilités sur la même action. Yassine Bennane frappe sur le gardien Florian Marly avant que ce dernier ne détourne en dehors de ses cages une tentative de William Mauclet (7e).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.