Enfin la libération pour Momo Diallo: « J’ai perdu 6 ou 7 kilos depuis mon arrivée à Aubel »

Décisif ce dimanche, l’attaquant aubelois Momo Diallo a enfin lancé sa saison. Il faudra toutefois confirmer dans les semaines à venir.

David Bartholomé
 Momo Diallo est-il véritablement lancé sous les couleurs aubeloises?
Momo Diallo est-il véritablement lancé sous les couleurs aubeloises? ©EDA JR Marot 

Porté par l’un des (si pas le) meilleurs duos d’attaque de P1 l’an dernier, Aubel a eu énormément de mal à se remettre des départs conjugués de Thomas Binot (Dison) et Anthony Boulton (Richelle) vers les séries nationales. Recruté pour reprendre le flambeau à l’entre-saison, le buteur verviétois Momo Diallo a, lui, connu des débuts compliqués. Pourtant, il sortait d’une saison à 18 buts avec Heusy en P2C. "J’ai eu besoin d’une période d’adaptation" reconnaît le frère de Moussa (ex-AS Eupen). "Par rapport à ce que j’ai connu à Heusy où j’avais énormément de liberté et peu de travail défensif à effectuer, c’est tout l’inverse ici. C’est un autre système et le coach exige des attaquants de beaucoup défendre. J’ai dû beaucoup travailler pour acquérir le rythme et la condition pour y arriver. J’ai d’ailleurs perdu 6 ou 7 kilos depuis que je suis là, juste grâce aux séances d’entraînement de Tony Niro. Mais devant le but, je n’y arrivais toujours pas. Inévitablement, ça finit par tourner dans la tête."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.