Surprise: Chevron perd son entraîneur qui s’en va remplacer… Walters Menkiawi

Le monde est petit. Celui du football régional l’est encore plus… Mais ça ne fait pas les affaires de Chevron.

J.Ro & D.L.
 Ludovic Lejeune devient entraîneur à Harre-Manhay, où il reprendra le rôle de coach de Walters Menkiawi (médaillon).
Ludovic Lejeune devient entraîneur à Harre-Manhay, où il reprendra le rôle de coach de Walters Menkiawi (médaillon). ©- Eda

En ce vendredi 30 septembre 2022, nos collègues de L’Avenir Luxembourg nous apprennent que le club d’Harre-Manhay, 7e en P2C luxembourgeoise, change d’entraîneur.

En quoi cela concerne les amateurs de football régional verviétois ?

C’est bien simple: le coach en question n’est autre que Walters Menkiawi. Celui que l’on a connu chez nous au RCS Verviers, à Malmundaria ou encore à Weywertz était, jusque-là, joueur entraîneur du côté d’Harre-Manhay.

"Walters souhaite se consacrer à son rôle de joueur, ce n’est pas une décision de notre comité", note le président et directeur sportif de ce club luxembourgeois, Joël Roberty.

En cascade, Harre-Manhay s’est mis en quête d’un nouvel entraîneur et c’est chez un voisin qu’il l’a déniché.

C’est Ludovic Lejeune, jusqu’ici entraîneur de Chevron en P4G liégeoise, qui dirigera Harre-Manhay.

"Nous avons privilégié la piste régionale pour le remplacer. Ludovic habite dans la commune, connaît les joueurs, la série. Ludovic Lejeune sera déjà au poste dimanche pour la rencontre entre Harre-Manhay et Gouvy B."

Le président va prendre le temps

Du côté de Chevron, qui reçoit Jalhay B ce dimanche, le président du club Philippe Bodson s’est dit très surpris du départ du coach, Ludovic Lejeune.

"On ne s’y attendait pas, surtout pas maintenant. De notre côté, on n’avait aucune volonté de nous en séparer. Au niveau des résultats, il n’y avait rien de dramatique car, avec notre match de moins, on peut revenir à trois points des équipes de tête. On s’est réuni jeudi soir après sa décision. Il nous a expliqué qu’il avait l’impression d’avoir tiré le maximum du groupe. Il se sentait un peu trop proche des joueurs, ce qui l’empêchait peut-être de prendre les meilleures décisions pour le bien de l’équipe. Et il espère provoquer un électrochoc auprès des joueurs. On se quitte donc en bons termes. Ludo reste même affilié chez nous et viendra jouer avec la réserve" affirme l’homme fort du club stoumontois, avant d’évoquer le futur de l’équipe, qui a pris 10 points (sur 18 possibles) en ce début de saison et qui se trouve actuellement dans le ventre mou du classement.

"Concernant l’avenir immédiat, nous avons créé un comité sportif de 4 personnes dont je fais partie. On est tous d’anciens joueurs et allons encadrer le groupe le temps de trouver un nouveau coach. Jack Depreitère reste, bien sûr, notre T2 et nous allons discuter aussi avec lui. Mais nous souhaitons prendre notre temps avant de prendre une décision. Ce qu’on attend de notre nouvel entraîneur, c’est qu’il fasse le lien entre nos U16, l’équipe réserve et l’équipe première. Nous sommes ouverts aux candidatures"

Celles-ci sont à envoyer à philippe.bodson@hotmail.com