Bagarre à Andrimont - Jupille: la police intervient, le match arrêté

On jouait apparemment les arrêts de jeu à Andrimont-Jupille lorsque l’arbitre de la rencontre, M. Wassink, a pris la décision de mettre un terme aux débats en raison d’une bagarre générale.

D.BA.
 Gauthier Bragard s’est fait agresser par un spectateur.
Gauthier Bragard s’est fait agresser par un spectateur.

« Gauthier Bragard (NDLR : l’arrière gauche d’Andrimont) est allé récupérer une balle qui était sortie et il s’est fait agresser par un spectateur » explique le technicien andrimontois Manu Ruiz Marin. « Ce qui a entraîné une échauffourée au bord du terrain impliquant pas mal de monde même si ce sont essentiellement des supporters qui sont mêlés à ça. Il n’y a pas vraiment eu de soucis entre les joueurs des deux équipes. »

Toujours est-il que la police a tout de même été appelée sur place par les dirigeants d’Andrimont afin de s’assurer que la situation ne dégénère pas davantage. "C’est un peu parti dans tous les sens mais les coups échangés l’ont été entre supporters" confirme pour sa part le coach de Jupille Fabrice Dejardin dont le résumé était assez proche de celui dressé par son homologue.

Reste maintenant à savoir ce qu’il adviendra du résultat du match. D’un point de vue comptable, Andrimont menait 2-1 (les buts avaient été inscrits par Willems et Özdemir) au moment où l’homme en noir a interrompu la partie. Le score sera-t-il jugé comme acquis vu le contexte ? Les deux entraîneurs semblaient le penser mais c’est évidemment le comité provincial qui aura la charge de trancher cette affaire dont les deux clubs se seraient bien passés.