La vie post-inondations des clubs sinistré: au BC Ensival, «le parquet soulevé de 80 centimètres»

Le club d’Ensival s’apprête à démarrer une seconde saison hors de ses bases mais espère réintégrer ses installations fin d’année. Christophe Hauglustaine nous en dit plus. 

Damien Maréchal

Le hall Moray à Ensival n’est toujours pas opérationnel après avoir été touché par les inondations de juillet 2021. »Le parquet s’est soulevé de 80 centimètres, il a fallu l’arracher », explique Christophe Hauglustaine, membre du comité du club d’Ensival. »Nos bénévoles ont participé à l’évacuation des boues et au premier nettoyage pour tenter de récupérer une partie de notre matériel. Locataires, nous ne sommes pas impactés par le coût des travaux de réfection mais nous devons encore attendre pour réintégrer les installations. La chaudière est remplacée, le courant rétabli mais de manière provisoire en attente d’une cabine haute tension prévue fin novembre, les menuiseries sont programmées en août et le marché public pour le nouveau sol attribué. Malgré la polémique qui concerne celui-ci, les autorités communales nous ont certifiés qu’il n’y aurait pas de retard concernant sa mise en place. »