P3D: Jalhay visera le tour final lors de la saison 2022-2023

Jalhay a fixé la reprise des entraînements au 10 juillet et un premier match amical aura déjà lieu une semaine plus tard. On sent que les Jalhaytois sont pressés de retrouver les terrains de P3D. Il faut dire qu’après une campagne de transferts impressionnante, une nouvelle dynamique semble s’être installée chez les Bleu et Blanc.

La Rédaction de L'Avenir
 Le club de Jalhay a présenté son équipe première ce 14 juin 2022 soir.
Le club de Jalhay a présenté son équipe première ce 14 juin 2022 soir. ©Eda Éric Muller 

Jalhay a fixé la reprise des entraînements au 10 juillet et un premier match amical aura déjà lieu une semaine plus tard. On sent que les Jalhaytois sont pressés de retrouver les terrains de P3D. Il faut dire qu’après une campagne de transferts impressionnante, une nouvelle dynamique semble s’être installée chez les Bleu et Blanc.

"Cette année, notre noyau était trop court et trop jeune , explique Raphaël Sutera, l’entraîneur jalhaytois. Avec l’arrivée de 9 joueurs dont la plupart ont évolué à un niveau plus élevé, ces deux problèmes sont réglés. Le groupe est composé de 28 gars et il y a également quelques bons jeunes de l’équipe B que je voudrais voir. Nous sommes parés, tous les postes sont au minimum doublés. Contrairement à la dernière saison, nous ne devrions plus être rejoints ou dépassés en fin de match comme c’est trop souvent arrivé, la gestion d’un match sera bien différente."

Les transferts de joueurs comme Quentin Dessaucy, Kévin Raets ou Sellou Ly ont même poussé certains à comparer Jalhay avec le Qatar.

"Nous avons d’abord signé Dessaucy puis Raets et tout s’est enchaîné. C’était ensuite plus facile d’attirer de bons joueurs, certains se sont même proposés et nous aurions pu en faire venir plus mais notre budget reste toujours bien plus faible que celui d’autres formations évoluant en P3D. Ce noyau a de la gueule, nous viserons le tour final."

Les mots sont lâchés: les Jalhaytois voudront terminer dans le top 5 tout en formant une "bande de potes".

"C’est comme cela que les résultats suivront , ajoute "Rocco" Sutera. On ne se contentera pas d’une 12e place mais terminer 6e ne serait pas un souci. Saint-Vith est sans doute le favori, Xhoffraix peut viser le top 3 et il faudra se méfier de Honsfeld et Walhorn. On se réjouit de retrouver un vrai derby contre Sart B , ce match attirera du monde et sera particulier."

Nouveau noyau, infrastructures remises à neuf et nouvelles ambitions, Jalhay débutera une nouvelle ère.

"On espère qu’il y aura de l’engouement et que les curieux viendront voir ce qu’il se passe chez nous. Nous ne composerons plus une équipe qui ne faisait peur à personne"