L’émotion de Mélanie Demoulin après le titre de l’Espoir Minerois: « Yves Forthomme aurait été fier de moi »

Arrivée cette saison à l’Espoir Minerois, l’ex-joueuse d’Aubel Mélanie Demoulin savoure ce sacre… avec émotion.

 Mélanie Demoulin avait le sourire ce dimanche.
Mélanie Demoulin avait le sourire ce dimanche. ©Eda Éric Muller
David Liz

Acquis ce dimanche suite au partage contre Bellevaux (3-3), le titre de l’Espoir Minerois, champion en P1 dames , a une saveur particulière pour Mélanie Demoulin.

À bientôt 25 ans, l’ex-joueuse d’Aubel a rejoint le club de La Minerie l’été dernier. « J’habite dans le village donc j’avais envie de relever le défi ici. » Et ça a plutôt bien fonctionné. « Nous sommes invaincues (12 victoires et 5 partages) donc je pense que ce titre est mérité. Ce dimanche, face à Bellevaux, nous étions confiantes mais on avait malgré tout la boule au ventre » sourit cette passionnée de ballon rond qui a vécu un dimanche riche en émotions.

« Je voulais que l’on décroche ce titre car on a su se montrer soudées tout au long du championnat et je savais que le coach (NDLR: Stefano Senis) avait vraiment à cœur qu’on soit championnes. De mon côté, j’avais envie de décrocher ce titre en hommage à mon ex-entraîneur à Aubel, le regretté Yves Forthomme. Il m’a toujours encouragé et, après avoir pris le point nécessaire pour confirmer le titre, je me suis dit qu’il aurait été fier de moi. Je lui dédie ce titre » ajoute la jeune infirmière, qui a choisi de poursuivre son cursus pour se spécialiser en soins péri-opératoires, anesthésie, assistance opératoire et instrumentation, tout en combinant quatre jobs d’étudiante et… le football. « Ce n’est pas toujours facile » avoue Mélanie.

D’ailleurs, l’équipe a fait le choix de ne pas monter malgré ce titre, ce qui l’arrange bien.

« Oui, car je reste au club la saison prochaine et, on en a discuté: nous n’avions pas envie de devoir faire les longs déplacements de la nationale. Ici, la P1 sera encore plus relevée la saison prochaine et on préfère rester à ce niveau » ponctue Mélanie Demoulin, qui fêtera ce 6 mai son 25e anniversaire, soit quelques jours après avoir dignement célébré le joli sacre de l’Espoir Minerois en P1 féminine.

Sur le même sujet