Tyreek Magee, mystérieuse recrue jamaïcaine de l’AS Eupen

Que se passe-t-il avec Tyreek Magee ? Arrivée en 2019 à Eupen, l’international jamaïcain est ignoré, ou presque.

David LIZ
 Tyreek Magee (ici lors d’un amical contre Seraing en juin 2021) attendait autre chose de son passage à Eupen, où il lui reste encore un an de contrat.
Tyreek Magee (ici lors d’un amical contre Seraing en juin 2021) attendait autre chose de son passage à Eupen, où il lui reste encore un an de contrat. ©BELGA 

Souvenez-vous: en septembre 2019, l’AS Eupen annonçait l’arrivée surprise d’une promesse venue des Caraïbes: Tyreek Magee. Alors âgé de 19 ans, ce médian offensif venait de signer ses débuts avec l’équipe nationale de Jamaïque et rejoignait Eupen pour y franchir un cap. « Tyreek Magee est un milieu de terrain offensif techniquement doué qui va pouvoir développer son gros potentiel à Eupen pour la suite de sa carrière » déclarait alors avec confiance le directeur du club eupenois Christoph Henkel. À tel point que l’Alliance n’avait pas hésité à offrir un contrat de quatre saisons au nouveau venu.

À l’autopsie, l’opération n’a pas eu le succès escompté. Ce n’est rien de l’écrire. Coincé chez les U21 jusqu’à la saison dernière, l’ex-joueur du club d’Harbour View (Jamaïque) ne compte que 12 minutes en championnat avec le noyau A, pour deux petites apparitions.

"Je ne sais pas vraiment quel est le problème" nous répond Tyreek Magee, aujourd’hui âgé de 22 ans. "Je ne suis évidemment pas heureux de la situation, mais en tant que professionnel, je me dois de travailler et viser le meilleur pour la suite. Avant, je jouais avec les U21, mais depuis que je suis avec le noyau A, plus rien…"

L’homme a rongé son frein tout au long de la saison. Il a l’impression de ne jamais vraiment avoir reçu sa chance.

Pourquoi un tel contrat?

« J’ai signé à Eupen après y avoir effectué un test d’une semaine. Les dirigeants semblaient satisfaits, d’où le contrat de quatre ans. Mais depuis que je suis là, ça ne se passe pas comme prévu. »

Doué techniquement, l’homme nous est décrit comme pas assez discipliné tactiquement, et pas franchement adepte du travail défensif. Pourquoi, alors, lui avoir octroyé un contrat jusqu’en juin 2023? « J’ai déjà posé la question, on m’a répondu que je devais patienter, qu’il y a eu des changements d’entraîneurs, etc. Moi, je dois discuter avec le club et connaître leurs intentions à mon égard pour la saison prochaine. Un départ? On verra ce qu’on me dit, mais il faut trouver une solution » estime Tyreek Magee, qui garde malgré tout le moral.

« Je suis fort mentalement. Si ça ne marche pas ici, ça finira par fonctionner ailleurs… »

Akono dans le même cas

À noter que l’ASEupen a signé une opération similaire avec le Camerounais Pierre-Ramsès Akono, arrivé de l’Eding Sport FC Lékié en août 2019. Lui aussi a paraphé un contrat de quatre saisons (jusqu’en juin 2023), mais Akono ne dispose pas (non plus) de temps de jeu. Il ne compte qu’une apparition de 8 minutes…en Coupe.