Tom Rensonnet pour la passe de trois au Wallonie

Parmi les nombreux pilotes régionaux au départ du Rallye de Wallonie, certains voudront confirmer, d’autres se racheter.

JEAN-MARC HARDY
 Tom Rensonnet ne manque pas d’ambition.
Tom Rensonnet ne manque pas d’ambition. ©- Eda LPR

Le Rallye de Wallonie disputé le prochain week-end, constituera déjà la quatrième des dix manches du championnat de Belgique. Parmi les quatre-vingts deux équipages attendus samedi matin au départ à Jambes, on pointera plusieurs régionaux qui ne manquent pas d’ambitions. Dans la catégorie reine, il faudra bien sûr compter avec la Citroën C3 DG Sport confiée au Français Stéphane Lefebvre invaincu chez nous depuis le début de la saison. Il ne sera pas le seul à défendre les couleurs de l’équipe theutoise puisque Cédric de Cecco et Maxime Potty, toujours épaulé par Bernard Herman, disposeront de montures similaires. Tout comme Tobias Brüls et Loris Elst qui pourraient délaisser leur ancienne Skoda Fabia aussi pour une Citroën C3 couvée par la structure d’Olivier Cartelle. Mais nos meilleures chances de podium seront certainement défendues par le duo composé de Gino Bux et Nicolas Gilsoul bien décidé à faire oublier le trop rapide retrait de leur Skoda Fabia au TAC Rally. Dans les autres catégories, on suivra en GT les chronos de Cédric Cherain avec sa nouvelle Porsche 911 et dans ce qu’on appelait encore le Critérium il y a un an la paire Grosjean-Piret et son étonnante Peugeot 205. Sans oublier la Clio Cup qui fera notamment la part belle aux candidats au titre en Junior avec Tom Rensonnet, vainqueur des deux premières manches. Mais pour la première fois de l’année, le jeune pilote heusytois trouvera sur sa route Gilles Pick, lauréat à Tielt. Une première confrontation cette saison qui ne semble pas l’inquiéter.