Basket-ball : de 275€ à 2 940€ pour un même transfert

Lors de l’AG de l’AWBB, le mécanisme des indemnités de formation a été fortement modifié. Seule la province de Liège s’y est opposée…

Damien Maréchal
 Former (une partie de) ses jeunes pour son équipe fanion deviendra sans doute encore plus important financièrement pour les clubs (ici Pirard du BC Verviers).
Former (une partie de) ses jeunes pour son équipe fanion deviendra sans doute encore plus important financièrement pour les clubs (ici Pirard du BC Verviers). ©Eda Éric Muller 

Le récent vote sur la proposition de modification de l’article PM12 traitant des indemnités de formation a de quoi surprendre. Les neuf parlementaires liégeois ont en effet tous voté contre alors que l’ensemble des autres provinces se prononçait en faveur de la proposition qui est donc finalement adoptée avec un total de vingt voix pour et neuf contre, le strict minimum pour recueillir la majorité des 2/3 nécessaires.

"En cette période difficile pour les clubs, il nous est apparu que ces indemnités annuelles sont trop élevées" , explique Jean-Marie Bellefroid, parlementaire liégeois. "D’autant que ces indemnités seront réclamées dorénavant pendant trois saisons pour une seule actuellement. En outre, on s’étonne de l’accord inconditionnel des autres provinces alors que beaucoup de clubs n’ont pas été informés de ce qui les attend. Enfin, on a beaucoup de doute sur la capacité du système informatique de l’AWBB à supporter ces changements qui compliqueront fortement les calculs de ces indemnités de formation. Raisons pour lesquelles nous estimons à Liège qu’il fallait, au minimum, reporter cette modification d’un an."

De 275 € à 2940 € pour le même transfert!

Concrètement, on partira d’une indemnité de base de 50 € par années de formation comptabilisées depuis l’âge de 6 ans jusqu’à 19 ans. Elle sera multipliée par un coefficient déterminé en fonction de la division dans laquelle le joueur évoluera en senior. Cette indemnité de formation sera due par le club acceptant le joueur durant trois saisons et reste d’actualité pour toute nouvelle mutation d’un membre de l’AWBB jusqu’à l’âge de ses 33 ans.

Les coefficients multiplicateurs applicables par division chez les messieurs sont les suivants: 3,25 (N1), 2,40 (TDM1), 1,80 (TDM2), 1,40 (R1), 1,10 (R2), 0,80 (P1), 0,50 (P2), 0,25 (P3 et P4). À niveau égal, ils sont sensiblement pareils chez les dames sauf pour la division1 nationale dont le coefficient est ramené à 2,50.

Prenons un cas concret d’un club de R1 qui transfère un joueur de 26 ans. Auparavant, cela lui coûtait 275 € (550 € était le plafond moins 10% pour chaque année après 21 ans) payable une seule fois. Dans le nouveau système, l’indemnité de base pour 14 saisons de formation (de 6 à 19 ans) sera de 700 € multipliée par le coefficient de la division (1,40) à payer pendant trois saisons soit 2940 € pour le même transfert! Reste à savoir si tous les clubs sont informés de ces conséquences sur leur prochain budget…