Vainqueur 1-7 du Celtic Aubel, Optique Lecocq Dison passe en tête de la P1 devant Ottoman Verviers !

Semaine clé dans le championnat de P1 : Optique Lecocq Dison a gagné son match en retard contre le Celtic Aubel et passe en tête.

David Liz
 Van Acker (ici en rouge) et lesDisonais sont en tête de la P1.
Van Acker (ici en rouge) et lesDisonais sont en tête de la P1. ©Eda Éric Muller 

L’équipe OttomanVerviers, à qui le titre semblait promis, vient-elle de céder sa place de leader pour de bon? Vendredi dernier, Optique Lecocq Dison a remporté 1-7 son match en retard au Celtic Aubel. Voilà les Disonais en tête de la P1 avec le même nombre de points (32) et de matches joués (22 sur un total de 26) qu’OttomanVerviers, mais avec une meilleure différence de buts et, surtout, un avantage au nombre de forfaits sur la saison (aucun pour Dison, un pour Verviers).

"Nous sommes désormais devants.Il nous reste quatre finales pour décrocher le titre et accéder à la D3 nationale" résume le coach des "Opticiens" Selim Tinik, dont l’équipe n’a jamais douté face au Celtic. "On a su les presser haut directement et c’était 0-6 à la pause, même s’il n’est jamais facile de jouer une équipe expérimentée, qui plus est dans une petite salle."

Soufian Boukkalkoul (4), Omar Darkaoui (1) et Dorian Van Acker (2) ont fait mal aux Aubelois, où Fred Thelen a planté un but pour l’honneur (1-7).

«Trop fort pour nous»

"C’était beaucoup trop fort pour nous.Même si on avait pu compter sur nos trois absents qui auraient fait du bien, ça n’aurait rien changé.Pour moi, c’est la plus belle équipe quand elle se met à jouer" résume avec fair-play Frédéric Thelen côté celte, avec une note d’humour. "Malheureusement, on va chez eux ce vendredi (rires)."

Un match retour qui s’annonce, lui aussi, plutôt compliqué. Attention toutefois à gérer la pression du siège de leader. "On veut aller au bout" rappelle Selim Tinik, qui signale qu’Umeuble Neupré (3e) a perdu des plumes et pointe désormais à deux longueurs du duo de tête.

Ottoman reste calme

Du côté d’OttomanVerviers, qui était au repos la semaine dernière et qui jouera le MFSlins à Andrimont ce vendredi (21h15), on reste calme.Les "Turcs" ont longtemps trôné en tête, avant de perdre des plumes (et des joueurs, suspendus) en 2022.

"Nous sommes enfin au complet" signale Umit Bariskan pour Ottoman. "Nous ne sommes plus premiers, mais on ne se soucie pas.On va faire nos matches et puis, on verra…" Joli duel à distance en perspective, vous l’aurez compris.