Francofolies: Angèle, on ne va pas du tout l’oublier

La jeune Bruxelloise n’avait pas la «Flemme» lors d’un show tout sauf «Flou».

Antoine VIDUA

C'est sous les acclamations d'une foule compact et hétéroclite amassée bien avant son entrée en scène qu'Angèle laisse s'échapper les premières notes de La Thune, son troisième single balancé en 2018 (plus de 17 millions de vues sur Youtube). Un incontournable, désormais, qui a donné le ton, un an après que son frère (le rappeur Roméo Elvis) se soit produit aux Francofolies. «Être ici devant vous est spécial, car, petite, je venais souvent ici», a lancé au public la fille de Marka et Laurence Bibot.