Spa peut remercier son gardien de but

Plus présent physiquement et footballistiquement, Oudler a malgré tout trébuché dans le tapis spadois et voit son parcours prendre fin. Spa - Oudler : 0 (4) - 0 (2)

J.De.

Il aura donc fallu s'en remettre à la séance des tirs au but pour désigner le vainqueur de ce duel. «Alors que nous avons bien joué en première période, Oudler nous a complètement mis sous l'éteignoir en 2e mi-temps. Notre qualification, on la doit en grande partie à la prestation de notre gardien de but qui a arrêté deux penalties» commente le coach spadois Didier Delhez. Pour les Germanophones, c'est une grande désillusion. «On a été plus forts pendant les trois-quarts du match. Cependant, on a une nouvelle fois manqué de réalisme en zone de finition», regrette Kurt Niessen, le désormais ex-T1 d'Oudler qui sera remplacé dans ses fonctions par l'ancien mentor de Bellevaux et de Bullange Servet Sumer.