Spa: «On s’est rattrapé en 2017»

Si Spa a figuré dans le Top 12 des mauvais élèves de Wallonie, ce n’est pas pour longtemps. La Ville a en effet rejoint de nombreux programmes dans le courant de l’année 2017.

Spa: «On s’est rattrapé en 2017»
©Romain RIXHON

«Nous avions rejoint le plan Maya il y a plusieurs années déjà, en 2013, indique Paul Mathy, échevin de l’Environnement. En tant que membre fondateur du Parc naturel des Sources, nous avons, par la force des choses, adhéré à un parc naturel». La cité thermale a également pris part en 2017 à la Semaine de l’arbre et a opté pour le fauchage tardif. Deux écoconseillers travaillent également au sein de l’administration communale mais ceux-ci ne sont pas subsidiés par le Service public de Wallonie. Pour ce qui est des cimetières labellisés Nature, la Ville planche sur le sujet. Elle va notamment déposer une candidature pour le cimetière de Winamplanche et de Creppe afin d’adhérer au niveau.