Olne: soupçonné d’avoir entraîné une double fracture

Le suspect aurait craint que la victime ne soit en train d’uriner sur sa voiture

Sarah Rasujew
L'homme était poursuivi pour plusieurs préventions, dont un viol et un attentat à la pudeur. Il est condamné à 12 mois de prison pour quatre scènes de coups et blessures.
Il est soupçonné d'avoir provoqué une double fracture ©Belga

Un habitant d’Olne pourrait bénéficier de la suspension probatoire du prononcé devant la cour d’appel de Liège après avoir provoqué une double fracture au visage d’un homme de 17 ans son aîné. Les faits auraient été commis le 31 mars 2017 à la sortie d’un café qui vend également des pizzas à emporter. Mais pourquoi un dossier a-t-il mis autant de temps à être traité par la justice ? Parce qu’il a tout bonnement été égaré pendant pas moins de trois ans au sein du greffe pénal avant d’être envoyé au parquet général…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.