Centre de crise réduit, fin d’une fourmilière

Le centre de crise d’Olne fermera partiellement ses portes ce vendredi. La fin d’une véritable fourmilière, efficace et pragmatique.

Pierre Lejeune
Centre de crise réduit, fin d’une fourmilière
Des tonnes de vêtements, des centaines de bouteilles d’eau, des heures qu’on ne compte pas pour les bénévoles… ©- Pierre LEJEUNE

Le centre de crise d’Olne, qui a apporté diverses solutions pour les Olnois mais aussi pour les Trooziens et au-delà, va fermer ses portes ce vendredi. Partiellement, car une antenne restera active dans la salle du conseil communal.