Des jardins inaccessibles: l’armée en renfort?

L’évacuation des gravats pourrait poser un problème sur Olne (et Nessonvaux). L’armée devra-t-elle intervenir?

Pierre Lejeune
Des jardins inaccessibles: l’armée en renfort?
L’accès à Moirivay a été coupé pendant de nombreuses heures. La situation se stabilise. ©ÉdA – 501516977313

Ce mardi, comme depuis six jours, Marc Baguette, échevin des Travaux à Olne, est sur le terrain. Il s'y trouve «non-stop», «très bien aidé par les communes de Soumagne, Fléron, etc. Par nos voisins mais aussi par les bénévoles qui mettent des machines et des compétences à disposition. Je ne vais pas les citer de peur d'en oublier». Et sur le coup de midi, ce mardi, ils se sont tous fait entendre… «Lors de la minute de silence, tous ont klaxonné avec les engins de chantier. C'était assez émouvant.» Car Olne est, elle aussi, une commune endeuillée.