La peste porcine: coup dur pour Lovenfosse

Martin Lovenfosse a créé, en 1989, la société Lovenfosse SA, spécialisée dans la découpe de porcs (jusqu’à 15 000 par semaine) et la commercialisation de carcasses.

P.L.

C’est cette entreprise qui a fait la renommée de l’Olnois. «J’ai créé mon entreprise à Verviers avant d’aller à Fléron en 1994. En 2011, nous sommes allés à Aubel pour poursuivre nos activités.» En 2017, Lovenfosse, c’était plus de 385 travailleurs et un chiffre d’affaires de 140 millions d’euros dont une partie alimentée par l’exportation. «C’est actuellement notre plus gros problème. On ne peut plus exporter vers la Chine en raison de la peste porcine africaine. C’est un vrai souci mais on parvient à rester stable, avec toujours l’objectif de continuer à évoluer», relate Martin Lovenfosse, avec sa casquette de chef d’entreprise.