Agression homophobe au centre de Liège : François Yserentant est la victime

François Yserentant a été la victime d’une agression homophobe, ce vendredi à Liège. L’Olnois se veut choqué. Il réagit.

Martin Maurage
Agression homophobe au centre de Liège : François Yserentant est la victime
Le président du PS d’Olne a dénoncé cet acte homophobe dont il a été victime.

Le président du PS d'Olne, François Yserentant, est scandalisé. Ce vendredi soir, alors qu'il raccompagnait sa maman chez elle, au centre de Liège après un repas d'anniversaire, il a été pris à partie par un homme. En cause, son orientation sexuelle. «Il était 22 heures, nous nous dirigions vers la rue Vinâve d'île, mon mari m'attendait dans la voiture rue Charles Magnette, relate la victime. J'ai emprunté la rue de la Sirène et c'est alors qu'un homme m'a sauté dessus.» Les insultes fusent, avant les coups. «Il m'a insulté de sale PD, d'enculé, puis il m'a dit que j'allais ramasser, poursuit-il. Ensuite, il m'a frappé. J'ai pris entre 10 et 15 coups sur le dos et le postérieur.» S'il ne connaît pas encore exactement la nature de ses blessures (il se rendait à l'hôpital lorsque nous sommes parvenus à le joindre), l'Olnois devrait être en incapacité de travail pour au moins un mois. «Je viens de déposer plainte à la police de Fléron, raconte-t-il. Je ne connais pas cette personne, et peut-être m'a-t-elle reconnu pour mes activités politiques. Il s'agit d'un homme de type européen, âgé entre 40 et 50 ans. C'est important pour moi de le dire pour éviter les raccourcis faciles et les dérives racistes