Et si Cornesse émergeait sur le fil ?

Personne ne les attendait là mais les Cornésiens sont bien dans le trio de tête. L'entraîneur Jean-Paul Gillissen en est le premier surpris.

Fatos ZEJNULLAHU

Jean-Paul Gillissen, vous venez de réaliser un retour fracassant dans le trio de tête. Personne ou presque ne s'attendait à vous voir lutter pour le titre jusqu'au bout...Oui, c'est vrai. Même moi, je ne m'attendais pas à réaliser une si belle saison car quand on arrive dans un nouveau club, on doit trouver ses marques et le maximum qu'on pouvait envisager, c'était de jouer le tour final. En arrivant, je savais qu'il y avait de la qualité dans ce groupe mais pas au point de jouer le titre. On vient de réaliser un terrible second tour qui nous a permis de revenir dans le trio de tête. Les points s'enchaînent et je crois que nous constituons la bonne surprise de ce championnat. Mais, mis à part notre classement, ce qui fait plaisir également, c'est la façon de jouer. On essaye de mettre le ballon à terre et de proposer un football de qualité pour les spectateurs.À deux journées de la fin, vous êtes à deux points de l'Élan et à égalité de points avec Olne qui compte toutefois un match de moins. Croyez-vous toujours au titre ?On va jouer notre chance à fond même si on n'a pas notre sort entre les mains puisque si l'Élan gagne ses deux matchs, ils seront sacrés. Mais je crois que les Dalhemois peuvent encore perdre des points car ils doivent encore affronter Nessonvaux et Franchimont B, ce qui n'est pas facile. Quand à Olne, on les reçoit lors de la dernière journée du championnat et tout risque de se jouer lors de ce match. Je sens en tout cas mes joueurs super motivés, ils ont hâte de se retrouver à l'entraînement et les week-ends.Si le titre vous échappe, avec quel objectif entamerez-vous le tour final ?La montée n'a jamais été une obsession chez nous et si l'on n'y arrive pas cette année, on essayera la prochaine. Mais il va de soi que quand on commence une compétition, il faut se fixer des objectifs et nous, on tentera d'aller le plus loin possible.En P2 ou en P3, le noyau risque-t-il de subir des modifications pour l'année prochaine ?Nous savons déjà que nous allons perdre José Renard qui a décidé de mettre un terme à sa carrière à 38 ans. On cherche un joueur de son profil mais ce ne sera pas évident de le remplacer. Côté entrant, nous avons déjà transféré Hicham Kherchouch et d'autres dossiers sont en cours et devraient être finalisés rapidement.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.