Son cheval, à trois mètres du sol

Ce vendredi, comme tous les matins Pierre Gob s'en va soigner ses chevaux se trouvant dans un champ rue Froidbermont à Olne. Il est presque 8h et il fait toujours nuit noire. Une chose le turlupine. Muscat, un équidé vieux de 25 ans, ne se présente pas à son maître. «Il est toujours premier pour venir se nourrir le matin et cette fois, il n'était pas là. Cela m'a paru bizarre.» Pierre décide alors d'aller voir un peu plus bas car un voisin est aussi propriétaire de chevaux. «Il aurait pu passer par un petit bois pour rejoindre les lieux. Cela fait 25 ans qu'il se trouve dans la même prairie et il n'a jamais été voir ailleurs.» Il suffit d'une fois... Chemin faisant, l'Olnois remarque quelque chose d'inhabituel. «J'ai vu une masse et grâce à mes phares, j'ai constaté que c'était Muscat qui était coincé à une hauteur de trois mètres entre deux arbres.» Au moment de cette stupéfiante découverte, Pierre ignore encore depuis combien de temps le cheval se trouve dans cette position.

Là, entre deux arbres, à quelques mètres de la route en contrebas. «Il a glissé dans le pré assez gras où il se trouvait et c'est pour cette raison qu'il a terminé dans cette position», explique le commandant Gyhssen des pompiers de Pepinster arrivés rapidement sur les lieux.