125 ans au service du wallon via cinq Malmédiens

Le 13 janvier 1898, le Club wallon voyait le jour grâce à l’enthousiasme de 5 jeunes Malmédiens, 125 ans plus tard, il est plus vivant que jamais.

Dany NOEL
 Les membres du comité se sont réunis pour une réception officielle ce vendredi soir.
Les membres du comité se sont réunis pour une réception officielle ce vendredi soir. ©DN

André-Hubert Denis, échevin de la Culture, s’est fait un plaisir d’accueillir les invités du Royal Club Wallon dans un wallon truculent. Il évoqua les 4 mois nécessaires à la création du Club par cinq jeunes Malmédiens, par une après-midi ensoleillée dans une gloriette. Ils n’avaient pas supporté l’homélie en allemand et avaient décidé de résister. C’est Henri Bragard qui rédigea les statuts dont l’article 1er était: "Aucun Allemand ne peut être membre du club". Il cita ensuite quelques grands noms du club – Henri Bragard, Sylvain Michel, Robert Counson, Jean-Marie Masset, Renée Boulengier et Jacky Lodomez – qui, chacun à leur manière, ont fait vivre cette langue.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...