À la recherche du hibou grand duc

Florian Simon de Burnenville travaille dans l’horeca mais sa passion est le grand duc.

Dany Noël

C’est en accompagnant son papa que Florian Simon a contracté le virus de la photographie. Depuis trois ans, il suit, avec son ami François Kupper, trois couples de hiboux grands ducs.

"C’est un oiseau majestueux, de grande taille qui n’est pas facile à apercevoir. Il faut faire preuve de patience et d’observation pour le trouver. Avant d’espérer une photo, il faut se promener de nuit et tendre l’oreille afin d’entendre résonner son chant, une série de" OU-ou " espacés. Dans notre région, il occupe des carrières même en activité dans des milieux composés de prairies ou de forêts.

Ce prédateur capture des proies variées, des écureuils, ces pigeons, des rats des mulots et les pelotes de réjection nous permettent de déterminer son espace de vie. Il reste alors à scruter les falaises ou à observer des souches en forêt. "

Une expo à la petite salle de Burnenville

Après avoir été sélectionné parmi une centaine de candidats pour pouvoir participer à l’expo Aves à Namur, il propose une série de photos et de vidéos à la petite salle de Burnenville entre le 7 et le 15 janvier.

"Je suis heureux d’exposer des photos dans mon village car je consacre une bonne partie de mes loisirs à poursuivre mon animal fétiche que j’ai suivi grâce à ses cris. J’ai eu la chance de suivre la parade amoureuse et l’accouplement d’un couple puis quelques semaines plus tard de voir les jeunes sortir du nid et de réaliser des portraits de famille".

Florian Simon 0495/81 68 66

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...