Fermer le bâtiment des finances: «Une honte»

La fermeture du bâtiment des finances à Malmedy s’est invitée en séance plénière.

La Rédaction de L'Avenir
 Vanessa Matz a interpellé le ministre des Finances.
Vanessa Matz a interpellé le ministre des Finances. ©BELGA 

Dans son Plan Infrastructures Horizon 2024, le SPF Finances veut se débarrasser du bâtiment des finances de Malmedy.Plusieurs acteurs politiques ont écrit au ministre des Finances, Van Peteghem, pour faire savoir leur désaccord. Cette fois-ci, c’était au tour de la députée fédérale, Vanessa Matz (Les Engagés). Elle lui a posé une question orale en séance plénière. " Il s’agit d’une centralisation à l’extrême et, en quelque sorte, de la mort du service de proximité! Ce plan ne prend pas en considération de nombreux critères: la fracture numérique, les spécificités de chaque province, les problèmes d’accessibilité et de parking dans les grands centres et les gares, l’empreinte carbone des déplacements, les soucis informatiques et téléphoniques récurrents au SPF Finances. Vous me permettrez de m’attarder sur la fermeture de Malmedy. La situation spécifique de Malmedy et des communes avoisinantes aura aussi pour conséquence, par exemple, l’aspect linguistique et la situation des citoyens germanophones, qui seront une fois de plus lésés par la fermeture de ce bureau. "