La Grande Maison - Malmedy concrétise l’inclusion sociale à grande échelle

Les jeunes de cet écocentre d’expression et de créativité veulent mettre sur pied une discothèque inclusive.

Katel Fréson
 Des jeunes porteurs de handicap du relais Le Saja participent notamment aux chantiers solidaires.
Des jeunes porteurs de handicap du relais Le Saja participent notamment aux chantiers solidaires. ©Vincent Lorent

La Grande Maison, nous utilisons les arts plastiques, l’art textile et la cuisine pour sensibiliser à l’environnement, à l’économie circulaire et à l’inclusion sociale" , nous explique d’emblée Mary Hermann. L’immense espace de Malmedy Expo bruisse d’activités. C’est ici que s’est implantée il y a un an, en avril 2021, La Pile, une pépinière d’associations locales engagées.

Parmi ces associations, La Grande Maison lancée par Mary Hermann et Anne Dethier, il y a cinq ans. Ces deux architectes de formation, engagées en faveur de l’écologie et de la mise en partage, ont créé La Grande Maison, soutenues par un réseau de 50 bénévoles aux profils et aux compétences variés. La Grande Maison déménagera toutes ses activités cet été vers le hall Expo3 prêté par la Ville de Malmedy. Les associations présentes se partagent déjà une ressourcerie, une agora de discussion, un atelier, un bureau, un salon et un bar partagés. La cuisine collective prend forme. Afin de lutter contre les déperditions de chaleur dans l’immense bâtiment, chaque association loge dans un "chalet/box" construit en matériaux récupérés. L’immense bâtiment, toujours en chantier, regorge de trouvailles ingénieuses faisant la part belle à la récupération.

Lors de notre visite à la mi-juin, José, Gaëtan, Redouane, Jérémy et leurs amis du SAJA Le Relais, un centre de jour pour adultes porteurs de handicap, aidaient à isoler les boxes en bois. "Nos bénéficiaires aiment se rendre utiles. Nous participons déjà aux ateliers de La Grande Maison. Ce chantier participatif nous permet de donner un coup de main" , confie Sarah Dominique, logopède au Relais. "C’est dans le cadre des activités du mercredi que s’est développé le projet de discothèque inclusive, précise Mary Hermann. Le public jeune de La Grande Maison a lié son projet de discothèque classique à l’idée du Saja Le Relais pour développer une discothèque d’un autre type incluant les personnes différentes, mixant tous les âges, toutes les cultures, un lieu permettant de faire la fête de manière inclusive et écoresponsable."

L’équipe de La Grande Maison espère dénicher les fonds nécessaires pour financer le matériel lié à cette discothèque car les frais de location s’avèrent élevés.

Les arts plastiques, l’art textile et la cuisine pour sensibiliser à l’environnement, à l’économie circulaire et à l’inclusion sociale.

Ce projet de discothèque inclusive n’est qu’une des nombreuses initiatives lancées par La Grande Maison (lire ci-contre). Mais il se veut exemplaire de l’esprit développé par cette association: " Nous sommes inter-tout en mixant les publics" , rappelle Anne Dethier. Plusieurs écoles participent aux chantiers solidaires et utilisent les espaces partagés dont les élèves de menuiserie de l’institut Notre-Dame de Malmedy et l’écocomité des élèves du collège Saint-Remacle de Stavelot. "Les projets jeunes, dont la discothèque inclusive, ont été sélectionnés par neuf jeunes de 12 à 26 ans, en situation de vulnérabilité, qui participent activement aux réunions mensuelles qui se tiennent dans l’espace partagé. Nous les aidons à les concrétiser!" , conclut Mary Hermann.

http://www.lagrandemaisonmdy.be