Bâtiment des finances: «L’obligation de ne pas laisser tomber»

Le SPF Finances veut se débarrasser de son bâtiment de Malmedy… qui intéresse même déjà des promoteurs.  Mais la Ville veut résister.

Antoine Vidua
 Un bâtiment en sursis, pour la 2efois en 10 ans.
Un bâtiment en sursis, pour la 2efois en 10 ans. ©ÉdA LABEYE Philippe 

Quel avenir pour le bâtiment des finances de Malmedy, installé rue Joseph Werson? Dans son Plan Infrastructures Horizon 2024 , le SPF Finances projette de le vendre. Le Vice-Premier ministre Pierre-Yves Dermagne a été interpellé à ce propos par la paire socialiste Ersel Kaynak – Malik Ben Achour. Ces derniers jours, le collège communal, à son tour, rue dans les brancards. Ainsi, un courrier a été envoyé à Messieurs Van Peteghem, ministre des Finances et Michel, secrétaire d’État à la Régie des Bâtiments. Parallèlement, le bourgmestre Jean-Paul Bastin a sensibilisé ses collègues de l’arrondissement verviétois. L’ensemble des parlementaires de l’arrondissement, les collèges des 6 communes du sud de ce dernier et des 5 communes germanophones, également, ont reçu un courrier. Bref, ça bouge pour défendre le maintien de l’implantation de la cité du Cwarmê.