Au paradis avec la Malmédienne

Vingt-deux acteurs défendent le rôle de la Malmédienne écrit par le Grand Flahoû et ses collaborateurs. L’histoire se passe à l’animalerie chez Adam dont le patronyme a inspiré le titre du rôle «O paradis!»

Au paradis avec la Malmédienne
Roles Carnaval de Malmedy 2014 ©Romain RIXHON

. Des animaux sortent des cages suite à un début d’incendie mais on s’aperçoit immédiatement qu’ils sont dotés de la parole. En fait, il s’agit de Malmédiens, transformés en animaux par un petit diable parce qu’ils ont commis un péché capital. Il y a donc 7 animaux pour 7 péchés et comme par hasard, on reconnaît facilement les personnages. Pour exploiter ce talent, on décide de faire une chorale avec des clients et les animaux et de partir dans la jungle du Sichuan chinois où un mage dispose du pouvoir de les désensorceler. L’imagination des auteurs n’a pas de limites! Tous les héros chantent alors ensemble le rock Collection, inspiré de Laurent Voulzy mais ce n’est pas une traduction de l’original, il s’agit des tubes du carnaval malmédien et des interprètes renommés à Malmedy qu’étaient Louis Ancard, Victor Lambert et bien d’autres. Le rôle, entrecoupé de séries de couplets qui font mouche, devient débridé quand animaux et clients se préparent avec des vaccins et tests en tous genres et des exercices de tir. Les spectateurs ont également apprécié un rap où les locuteurs du wallon sont interpellés par le fait que ce beau dialecte se perd et un chant où, sur base de Félicie aussi, Claudy Dumoulin, une personnalité de la cité, est bien parodié. Une salve d’applaudissements a ponctué le rôle.D.N.