Une voirie provisoire en attente du pont Vesdray

Une voirie provisoire est en train d’être tracée entre la Rochette et Vesdray. Pour permettre aux riverains du quartier de ne plus être isolés.

Julie Wolff.
Une voirie provisoire en attente du pont Vesdray
Les travaux de création de cette voie devraient être terminés à la mi-février. ©ÉdA J..W

Depuis quelques jours, des habitants de Goé et alentours s'émeuvent de voir des pelleteuses abîmer la biodiversité qu'il restait en bord de Vesdre. Il faut dire que cet endroit bucolique, entre la Rochette et Vesdray, est fort apprécié des marcheurs et des amoureux de la nature. Si l'échevin des Travaux Luc Delhez (La Limbourgeoise) comprend la déception des citoyens, il l'assure: "Il s'agit bien d'une voirie provisoire, qui a été décidée avec le Département de la nature et de la forêt et la Direction des cours d'eau non navigables". Celle-ci est destinée aux riverains et aux services de secours qui ne peuvent plus emprunter le pont Vesdray, instable depuis les inondations de juillet. Une barrière devrait, à terme, y limiter l'accès. "Cela concerne trois maisons plus une ferme. On nous avait dit l'année dernière que nous aurions un pont de l'armée, rappelle l'échevin. On nous a finalement dit début décembre qu'on n'aurait rien du tout. On aurait aussi pu avoir un bureau d'études en septembre mais la Région wallonne avait annoncé qu'elle s'occuperait de tous les ponts. Avant de changer d'avis. On a donc perdu six mois".