Vendeur de « luxe » à Grâce-Hollogne

Sportif, Stéphane Bienvenu l’est assurément. Et c’est d’autant plus remarquable lorsqu’on sait la vie professionnelle qu’il mène… à du 100 à l’heure.

«Je travaille de 8h30 à 18h30 ou 19 h, ainsi que le samedi. Je suis vendeur de voitures à Grâce-Hollogne. Après avoir travaillé chez Peugeot Schyns à Eupen et fait 6 mois chez VW, je suis aujourd’hui chez Penders, un concessionnaire Porsche.» Si ce type de véhicule haut de gamme ne «court» pas les rues, il n’en demeure pas moins soumis aux lois de la concurrence. «Il y a de la concurrence avec les villes étrangères (Aix-la-Chapelle, Maastricht, Luxembourg) mais aussi avec l’ensemble des voitures de sport. Ceci dit, le marché de la voiture de luxe se porte relativement bien.» Et avec 2 126 immatriculations «Porsche» en 2014 (selon la Febiac), soit une hausse de 53% par rapport à 2013, on ne peut que confirmer ses dires.