L’échevin a claqué la porte

L’échevin Fabrice Léonard a quitté la séance du conseil, ce lundi. Outré par le fait que le bourgmestre lui a refusé la parole.

Jean-Michel Bodelet
L’échevin a claqué la porte
conseil communal ©EdA

L’échevin Fabrice Léonard siège à la droit du bourgmestre Francis Samray. Cette place, de tradition la meilleure, cache mal certaines frictions entre le mayeur et son échevin. La preuve encore ce lundi au conseil communal. Il est 20 h 45. Le couac. Fabrice Léonard se lève, emporte ses dossiers et quitte la séance. Argumentant qu’il avait demandé la parole, le bourgmestre lui ayant refusé et ce par deux fois. De surcroît, avant de quitter la salle, l’échevin s’abstiendra sur le point qui était en débat. Ce point ? Il a été présenté par deux responsables de la société SPE Luminus. Il s’agit de la création d’un parc de 7 éoliennes dans des bois communaux, au lieu-dit « Lambiester ».