Le chauffard qui a percuté mortellement un motard dimanche à Jalhay reste en prison

Le conducteur est passé devant la chambre du conseil, ce vendredi 12 août 2022. Elle a confirmé le mandat d’arrêt à son encontre.

La Rédaction de L'Avenir
 Le conducteur de l’Audi TT avait pris la fuite au volant, puis à pied.
Le conducteur de l’Audi TT avait pris la fuite au volant, puis à pied. ©- EDA Romain rixhon

Ce lundi, le ministère public requérait un mandat d’arrêt à l’encontre du chauffard, né en 1989, qui a percuté mortellement un motard de 37 ans (Julien Billen, de Visé) dimanche à Surister (Jalhay). Il indiquait alors que l’auteur des faits « avait déjà été condamné par le tribunal de police pour conduite sous influence et délit de fuite ».

Ce mandat d’arrêt a été confirmé ce vendredi 12 août par la chambre du conseil. « Il a été confirmé et prolongé pour une durée d’un mois », indique Gilles de Villers Grand champs, le procureur de division à Verviers. L’instruction du dossier se poursuit, les chefs retenus lundi étaient « l’homicide involontaire, le délit de fuite et la conduite sous influence ».