Maison communale de Sart: la Commune en recours contre le permis… qu’elle vient d’obtenir

Jalhay a reçu le permis pour la transformation de l’ancienne maison communale de Sart, mais la Commune va introduire un recours.

France Fouarge
 La pétition regrettait notamment le choix du crépi blanc.
La pétition regrettait notamment le choix du crépi blanc. ©ÉdA Philippe Labeye

Cela aurait dû être une bonne nouvelle pour la majorité (MR-IC-EJS) de Jalhay: le permis a été accordé pour son projet phare de transformation de l’ancienne maison communale de Sart. Et cela après la prolongation d’un mois de la fonctionnaire déléguée de la Région pour rendre son avis et l a pétition de riverains déposée hors délais. Mais voilà, ce permis est accompagné de lourdes conditions: "Le crépi prévu sur le pignon et sur la façade arrière doit être remplacé respectivement par des ardoises naturelles et des briques" , a expliqué le bourgmestre, Michel Fransolet, très dubitatif, et de poursuivre. "La pétition demande de conserver les cheminées, et le permis nous oblige à installer des prises d’air pour les pompes à chaleur en inox sur le toit, ou sur les pignons…. Mais d’après l’architecte, elles devraient faire un mètre de diamètre… ça va faire paquebot!" Pour le collège, c’est l’incompréhension: ces impératifs ne répondent ni à ce que la Commune souhaitait ni aux désirs repris dans la pétition de riverains. De plus, aucune modification des plans n’est demandée,… La majorité a ainsi décidé d’introduire un recours auprès du ministre wallon Willy Borsus. L’opposition, "Ensemble" et "Oser", a pris acte de cette décision. Elle a cependant, approuvé, lors du conseil communal de ce lundi 27 juin 2022, le plan d’investissement communal 2022-2024 (PIC) qui y consacre un budget de 3 millions d’euros (au lieu des 2,8 millions prévus initialement).