Le chat forestier, un animal méconnu et pourtant bien présent sur le Plateau des Hautes Fagnes (vidéo)

Il y aurait une centaine de chats sauvages sur le Plateau des Hautes Fagnes. Cet animal est protégé mais plusieurs menaces pèsent sur lui.

Lise Cassoth

Un poil bien fourni, une queue cylindrique avec des anneaux noirs, de longues moustaches, une ligne dorsale noire et une couleur plutôt uniforme, tirant vers le gris, le chat forestier, dit aussi chat sylvestre, est présent depuis des décennies dans nos massifs forestiers. Si ces derniers mois, c'est principalement le loup qui a fait l'actualité sur le Plateau des Hautes Fagnes, ce petit tigre de nos forêts est aussi un animal sauvage à part entière. Il y en aurait une centaine dans les Fagnes. "C'est difficile de connaître la densité exacte, explique Corentin Rousseau, biologiste pour le WWF. Une femelle établit son territoire sur 200 à 400 hectares. Celui du mâle est plus grand, de 800 à 1200 hectares et englobera donc le territoire de plusieurs femelles. En Belgique, il y a probablement, à la grosse louche, entre 800 et 1 500 chats forestiers."