Transformation du CPAS: les conditions

Les conditions de transformation de l’ancienne administration de Sart ont été approuvées à l’unanimité en conseil communal, ce lundi.

Cindy Thonon

Un marché public qui peut enfin voir le jour après plusieurs années de préparations, de modifications et d'adaptations. "Mais cela valait la peine d'attendre", déclare soulagée Noëlle Willem (MR-IC-EJS), présidente du CPAS de Jalhay. Un budget important mais "la Commune ne pouvait pas supporter cette dépense exclusivement sur fonds propres" souligne-t-elle. Le montant estimé du marché s'élève à 2 862 672,85€ TVAC. Les moyens de financement seront composés de trois volets. Le premier sera le Plan d'investissement communal (PIC) 2019-2024 qui interviendra pour subsidier le dossier sans impacter les rénovations et réfections de voirie. "Le PIC est habituellement consacré aux voiries", précise la présidente du CPAS. Le deuxième sera la vente des terrains du CPAS qui a été estimée, de manière prudente, à 420 000€. Et le troisième se traduira par un emprunt du solde des travaux, d'un montant de 125 000€, inscrit au budget extraordinaire. Cependant, le projet de rénovation est directement lié au projet de vente des terrains du CPAS. Noëlle Willem (MR-IC-EJS) explique aussi que ce dernier est actuellement à l'arrêt. "Il nous faut évacuer encore les terres présentes sur le lotissement et il faudra certainement établir un avenant. La gestion des terres de Nivezé nous servira d'exemple à suivre", ajoute-t-elle.