La Gileppe: Carabin, vainqueur connecté

L’Andrimontois Sébastien Carabin a été le plus rapide à la Gileppe. Un parcours inédit qui a attiré 266 participants.

G.B.
La Gileppe: Carabin, vainqueur connecté
Sébastien Carabin s’est hissé tout en haut du classement. ©Archive – ÉdA JR Marot

Assurément, c’est une belle réussite pour cette première organisation de l’année du Challenge L’Avenir, en mode connecté. Avec près de 270 participants pour ce jogging inédit au barrage de la Gileppe, les joggeurs ont répondu présent.

Pour rappel, ceux-ci pouvaient courir en solo, ou à quatre maximum (selon les règles Covid en vigueur) sur le parcours de 9 kilomètres (mi-jogging, mi-trail) tracé pour l’occasion et disponible pendant plusieurs jours, jusqu’à ce dimanche 7 février.

Si Xavier Wiertz (qui termine finalement à la sixième place) a longtemps été premier au classement virtuel lors des premiers jours de la course, c'est l'Andrimontois Sébastien Carabin qui s'y est imposé (33'17'') pour une poignée de secondes devant Jordan Gerrekens (33'30'') et Patrick Philippe (33'43'') pour compléter le podium. Côté féminin, Irène Tosi a été la plus rapide (37'39'') devant Véronique Fettweis (39'29'') et Aline Pesser (42'20'').

Le «vrai» calendrier 2021 du Challenge L'Avenir n'ayant pas encore été dévoilé suite aux mesures sanitaires toujours en vigueur, la formule «connect» se poursuit. Après la Gileppe, place maintenant au jogging Kineo connect (9 km), qui sera disponible du 13/02 au 21/02. Seule différence par rapport à cette première à la Gileppe: le prix. En effet, désormais, une participation sera demandée lors de la pré-inscription (toujours via le site https://challenge-verviers.lavenir.net). Il en coûtera deux euros pour un membre du challenge et trois euros pour une personne qui n'est pas (encore) membre.

Quant aux modalités pratiques, elles restent les mêmes pour figurer dans le classement: une fois l’inscription validée, il suffit de scanner (avec son smartphone) le code qui se trouve à un endroit visible au départ, avant de démarrer son jogging. Idem à l’arrivée. Et toujours dans le respect des consignes bien entendu, à savoir par groupes de quatre maximum et pas de «buvette» sur le parking après l’effort.