Naturiste en Fagnes : on tombe des... nues !

Wallonie, le paradis naturiste ? On y pense chez le ministre Furlan (Tourisme) où cinq sites sont avancés. Dont la Baraque Michel !

Ce sont nos confrères de Sud-Presse qui en parlent : en 2014, la Wallonie devrait compter au minimum 5 sites naturistes, c'est-à -dire disposant chacun d'un plan d'eau, d'une clairière ou d'une forêt offrant un minimum de discrétion.

Si l'on sait depuis quelques années déjà que les lacs de l'Eau d'Heure sont candidats à la pratique commerciale du naturisme (ou natourisme, association de Naturisme et TOUrisme), d'autres sites promus étonnent un tantinet. C'est qu'il est question, outre Gedinne, Libramont et de la Semois, des deux baraques ardennaises, celle de Fraiture et la nôtre, la Michel qui culmine, avec son auberge, à 674 mètres d'altitude.

Cette localisation interpelle la commune de Jalhay. Le premier échevin Rodolphe Sagehomme, gestionnaire de l'environnement, tombe... des nues. La commune n'est au courant de rien. « C'est normal, explique Tommy Leclercq, du cabinet Furlan. Il s'agit d'un projet parmi les cent fiches du programme fixant les objectifs du tourisme wallon pour 2 015. La 36, qui fait deux pages, aborde le naturisme qui est un secteur intéressant. Et c'est le centre d'ingénierie qui localise les sites possibles dont la région de la Baraque Michel. Il s'agit d'une approche qui sera étudiée dans les mois à venir ».

À Walk (Waimes), on saisit mal l'initiative wallonne. Depuis 45 ans, un camping naturiste propose ses installations dont, en été, une piscine d'extérieur. Les 129 emplacements attirent Belges et étrangers. Le club Athéna, affilié à la Fédération belge de Naturisme, essaye de comprendre : pourquoi un deuxième site à moins de 10 kilomètres de l'originel, précurseur wallon du naturisme démocratique ? Et il attend la suite des relevés de terrain(s) des localisateurs de Namur. La commune de Jalhay aussi.J.B.