4e génération Lousberg et second funérarium

117 années d’histoire pour les pompes funèbres Lousberg et une nouvelle page qui s’ouvre avec un second funérarium à Battice.

Sarah Rentmeister
4e  génération Lousberg et second funérarium
Les pompes funèbres Nicolas Lousberg et fils, présentes à Battice désormais. ©ÉdA LABEYE Philippe

L'idée "vient des personnes elles-mêmes ", confie Caroline Lousberg-Brixhe, à la tête de l'entreprise familiale avec son cousin Jérôme Lousberg depuis peu (lire ci-après). " Il y avait une demande des personnes de la région de Herve de disposer d'un service de pompes funèbres près de chez eux. On nous a proposé un très beau bâtiment qui se prêtait bien à l'activité". Le duo a sauté sur l'occasion de reprendre l'ex-Maison Pierre Liégeois & Fils – entreprise de matériel de bureaux – de la rue de Verviers à Battice et de la transformer en un espace qui respectera les valeurs chères à l'entreprise familiale. "On est une petite entreprise proche des gens et on veut continuer à l'être", assure-t-elle. Encore quelques finitions – "on a pris un peu de retard dans les travaux" – et les Lousberg seront en mesure d'accueillir, dans une quinzaine de jours, leur première famille endeuillée sur le Plateau hervien. "Nous proposerons l'ensemble de nos prestations déjà présentes à Dison et le funérarium comptera deux salons funéraires (Dison en a quatre) qui sont très chaleureux." Parce que c'est cela la volonté des Lousberg, apporter de la chaleur humaine dans des moments de peine, travailler en famille pour les familles et surtout "les conseiller au mieux" entre respect des volontés du défunt et budget. "On ne va pas se mentir, la mort coûte cher. On conseille sans pousser car le budget peut vite grimper."