Le meilleur fromage de l’année 2022 vient de Herve

L’Apaq-W, l’Agence wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de qualité, a présenté vendredi, en compagnie du ministre Willy Borsus (MR), les résultats de son concours des meilleurs "fromages de chez nous".

Le meilleur fromage de l’année 2022 vient de Herve

La compétition a rassemblé au total 82 fromages produits par 37 producteurs, un nombre stable par rapport aux éditions précédentes. Parmi ceux-ci, 60 fromages étaient au lait de vache et 22 au lait de chèvre, 72 au lait cru et 10 au lait pasteurisé. Notons que 27 fromages étaient quant à eux issus de l’agriculture biologique.

Le «Fondance» élu fromage de l’année

Le jury, composé de crémiers, chefs, formateurs en fabrication fromagère, ambassadeurs de l’Apaq-W (Eric Boschman, Sandrine Dans et Julien Lapraille) et de gastronomes, a ainsi élu 10 "Harzé d’Or" et 9 "Harzé d’Argent". Un fromage s’est aussi vu décerner le titre de "Fromage de l’Année". Il s’agit du "Fondance", de la fromagerie du Plateau de Herve, d’Emmanuel Fraiture. "Il s’agit d’un fondant tout nouveau issu d’un processus de raffinage de trois mois", a commenté le fromager, "il est très onctueux, très moelleux et excellent pour la raclette". Sa production vient tout juste de démarrer.

Les producteurs wallons ont aussi cette grande capacité à s’adapter aux consommateurs et à innover, c’est ce qui fait leur force

12,4 kilos de fromage par an

Anne Jandrain, responsable pour l’Apaq-W, a constaté une évolution dans la qualité des produits par rapport aux autres années, a-t-elle expliqué: "Les producteurs sont aussi attentifs à la qualité qu’à la présentation, il y a une recherche qui est faite sur la mise en évidence du produit. Les producteurs wallons ont aussi cette grande capacité à s’adapter aux consommateurs et à innover, c’est ce qui fait leur force". La Wallonie compte pas moins de 170 producteurs fromagers passionnés, qui produisent une variété de plus de 700 fromages, a également rappelé l’agence. Le Belge consomme en moyenne 12,4 kilos de fromage par an, soit une dépense par an de 120 euros. "Il s’agit d’une production de qualité immense", a notamment commenté le ministre de l’Économie.