Le défi des 6 h de Julémont a attiré près de 50 «fous»

Ils étaient une cinquantaine de motivés, ce samedi, à répondre à l’appel de Fernand Maréchal lors des 6 h de Julémont.

P.LJ.
Le défi des 6 h de Julémont a attiré près de 50 «fous»
Une fois de plus, les frères Jacob (François et Benoît) ont rallié Julémont pour la bonne cause.

Le défi des 6 h de Julémont, samedi 18 septembre de 14 à 20 h, a attiré une cinquantaine de participants, réunis autour d'un même objectif: récolter des fonds pour Solidarité Dogon, une association «qui initie et développe des projets humanitaires au Mali», insiste Fernand Maréchal.