Brexit: moins d’argent pour les GAL?

Il devrait s’agir d’une des conséquences «locales» du futur Brexit: les GAL pourraient voir amincie l’enveloppe financière qui leur est dédiée à cause de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

A.V.

«Le Brexit signifie, entre autres, que les Britanniques ne vont plus mettre d’argent dans la PAC (NDLR: la Politique agricole commune, mise en place au sein de l’UE), qui finance les Groupes d’action locale. Nous sommes donc certains que la somme leur étant allouée sera plus faible… sans savoir de combien», explique Vincent Laviolette, qui travaille notamment pour le GAL Pays de Herve. La contribution nette du Royaume-Uni dans le budget global de la PAC se chiffre en milliards. Pour «amortir» sa sortie de l’Union européenne, le budget européen pour la période 2021-2027 prévoit d’ailleurs une diminution de 5% des fonds octroyés dans le cadre de la Politique agricole commune. Sans plus de précision, pour le moment. Des données qui devront être prises en compte par les GAL qui proposeront leur «candidature» lors de la prochaine sélection (2021?).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.