La chapelle des récollectines mise à nu avant mutation

Le chantier porté par Henova dans la rue Haute entre dans sa 3e phase (construction de 13 appartements). L’occasion de découvrir la chapelle des Récollectines.

Pierre Lejeune

C’est un gigantesque chantier qui se déroule, depuis 2012, sous les yeux des Herviens. Au sommet de la rue Haute, le Vieux Couvent et la Chapelle des Récollectines – du nom de ces religieuses qui sont venues s’établir dans le refuge des Pères Récollets en avril 1676 – sont en totale mutation. Sous l’expertise du groupe Hervien Henova (à qui l’on doit déjà la résidence Harmonie de l’ancien Collège Marie-Thérèse de Herve, le projet Outre-Cour ou encore le Domaine des Hautes Fagnes), ce sont 3 400 m2 et plus de 110 m de façade qui se transforment depuis cinq ans, afin d’accueillir un complexe de 41 appartements.