45 ans de jiu-jitsu et prof à Herve

Le jogging et le triathlon ne suffisent pas à combler l’appétence de Daniel Denooz. Non, il est également entraîneur de jiu-jitsu et de kyusho-jitsu à Herve.

«Cela représente trois entraînements par semaine au hall omnisports de Herve. Nous avons une trentaine d’adultes et 40 enfants.» Les sports n’ont, selon l’entraîneur, qu’un point un commun. «C’est au niveau de la tête. À un moment, il n’y a plus que la tête qui permet d’avancer et pour cela les arts martiaux apportent beaucoup», précise l’ancien champion de Belgique de kobudo. «C’est la manipulation des armes agraires, c’est complémentaire au jiu-jitsu mais nous ne pouvons plus l’enseigner. C’est pourquoi nous proposons du kyusho, qui permet un K.O. en appuyant sur les mêmes points que l’acupuncture. C’est plus efficace qu’un gros coup de poing», rigole le sportif dont les journées sont, on l’a compris, bien chargées.