Des réponses pour les familles de disparus durant la 2e Guerre mondiale

Près de 6 000 dossiers, trouvés à Verviers, apportent des informations précieuses sur des victimes de la 2e Guerre mondiale, en particulier sur les enrôlés de force dans les Cantons de l’Est.

France Fouarge

Les archives de l’État d’Eupen sont actuellement en possession de documents très précieux pour apporter des réponses à des familles des Cantons de l’Est. En janvier 2021, un incendie dans un ancien bâtiment de la Justice, rue Crapaurue, à Verviers, a en effet mis en lumière la présence de près de 6 000 dossiers de présomption de décès (enquête du procureur du Roi pour établir un décès lire ci-dessous) datant de 1945 à 1955.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...