La M.A.P., future nouvelle microbrasserie locale et artisanaled’Andrimont

La M.A.P – pour Marc, Arnaud et Pascal –, c’est le nom de la microbrasserie artisanale qui va voir le jour à Andrimont. Elle commence par une bière blonde du même nom pour décliner son offre au fil du temps.

Sarah Rentmeister
 «On s’installe dans notre village d’enfance pour participer à la vie économique de la commune et de ses alentours».
«On s’installe dans notre village d’enfance pour participer à la vie économique de la commune et de ses alentours». ©Com pour vous

C’est une histoire d’amitié, de passion commune, d’envie de participer au dynamisme local d’une région chère à leur cœur. C’est celle de trois Andrimontois d’origine, Arnaud Porcu et les deux frères Pascal et Marc Invidia qui vont goûter dès l’automne à l’aventure brassicole! Le trio s’est en effet mis en tête d’investir un local du village (ils hésitent encore entre deux) pour y créer sa microbrasserie.Arnaud est éducateur spécialisé, Marc évolue dans le milieu hospitalier et Pascal dans le monde de la finance. Autant dire que c’est à mille lieues de la production de bières… "Si ce n’est que mon frère a travaillé quelques années chez AB InBev" , confie Pascal. Après journée ou pendant leurs temps libres et ce, depuis plusieurs années, ils se retrouvent autour de ce même hobby de production de bière artisanale. D’abord pour eux et les proches et puis, forts de leur succès, ils ont voulu professionnaliser l’activité. "Le petit délire dirons-nous est devenu plus sérieux. De plus en plus de personnes voulaient tester ce qu’on faisait et c’était apprécié" Alors, les trois potes ont troqué leurs casseroles et vieilles cuves contre du matériel plus adapté, et lancé officiellement leur première création: la M.A.P. (lire ci-contre) . "C’est notre produit phare.On a préféré ne pas se disperser au débutpour affiner notre recette et nous implanter calmement". Bien qu’il soit clair que les brasseurs n’en resteront pas là… "On pourrait partir ensuite sur une fruitée, une triple etc. L’idée étant de varier la gamme. Mais au début, on a à cœur de rester sur un fil conducteur". Dans peu de temps, elle deviendra l’une des stars des cartes de multiples restaurants, bars et épiceries de la région verviétoise. "À ce stade, nous avons une petite trentaine de points de vente sécurisés".