La météo contrarie (aussi) les vignobles

Deux vignobles disonais ont reçu la visite de la bourgmestre, Véronique Bonni, ce mercredi. L’occasion d’évoquer leur métier et la triste année 2021.

antoine vidua

En 2019, Chris Engels a acheté 4,5 hectares de terrain sur les hauteurs de Mont-Dison, sur lesquels il a planté plus de 14 000 vignes. À la frontière entre le Pays de Vesdre et le Pays de Herve, Vinadis – nom donné au néo-domaine – devrait bientôt embouteiller, notamment, du Pinot gris ainsi que du Pinot noir. Ce mercredi 18 août, Journée internationale consacrée à ce breuvage, ce Néerlandophone diplômé en œnologie dévoilait (une partie de) ses secrets à la bourgmestre de Dison, Véronique Bonni (PS), et à la presse. «Les conditions sont très bonnes, au niveau de l'exposition, de la pente et du sol/sous-sol, qui est comme en Alsace.»