«Mauvais élève en environnement»

C’est la question de l’environnement qui a été mise sur la table du conseil communal par le conseiller de l’opposition Marc Magnery (Écolo) reprochant à la majorité de ne pas adhérer aux plans environnementaux proposés par la Région wallonne.

S.R.
«Mauvais élève en environnement»
Marc Magnery attend de la Commune qu’elle s’inscrive dans des plans environnementaux. ©Romain Rixhon

«Comme souvent, Dison est dans les mauvais élèves. Sur les neuf programmes proposés, la Commune ne fait partie d’aucun. Alors ma question est la suivante: comment envisage-t-on l’avenir, comment la Commune pourrait-elle s’inscrire dans ces démarches?» Il n’a pas fallu longtemps à l’échevin de l’Environnement, Gérard Liégeois (PS) pour réagir à ce qu’il prend visiblement comme une attaque, rappelant «le passage aux conteneurs à puces» sous cette législature. «Sur base des premières estimations, Dison passe de 180 à 135 kg de déchets par habitant. Ce n’est pas d’aujourd’hui que la Commune de Dison s’occupe de l’environnement, il suffit de regarder les nombreux agents de la propreté publique qui circulent sur les routes communales, de voir les équipes chargées des plantations sans parler du futur achat d’une machine pour procéder au désherbage dans le cadre de Commune Dison Zéro Phyto et notre bonne gestion des parcs communaux. Pour le Plan Maya, nous cherchons un agent technique qui serait compétent pour le suivi.» Et l’échevine du Plan de cohésion sociale, Pascale Gardier (PS), de rappeler sa dynamique de recyclage à travers la Donnerie ou le Repair Café. «Des bonnes choses heureusement il y en a, dit Marc Magnery, mais l’environnement ce n’est pas que ramasser des cannettes et des mégots, c’est plus que ça! Dison peut s’inscrire dans ces différents plans: fauchage tardif des bords des routes, Plan Maya, aménagement des combles et clochers, présence d’un écoconseiller, aménagement pour cimetières etc. Il existe une panoplie d’actions! Or la Commune fait partie des douze plus mauvais élèves de Wallonie. Et en plus, on peut aller chercher des sous! Ce sont des opérations gagnant-gagnant. Il faut faire preuve de proactivité!»