La police (déjà) sur les dents au lac de Butgenbach

La zone Eifel annonce que les touristes au lac devront cohabiter pour leur sécurité avec la police. Bilan de juin à l’appui.

Jean-Louis Rensonnet
La police (déjà) sur les dents au lac de Butgenbach
Butgenbach et son lac ont déjà fait le plein avant même le début des grandes vacances. ©ÉdA – 201252843705

En raison de la belle saison estivale, la zone de police Eifel s’est montrée très proactive ces derniers jours sur le site du lac de Butgenbach. Outre les services de patrouille habituels, elle a pendant 10 jours organisé des services de contrôles supplémentaires autour du plan d’eau. Et ce avec pour objectif essentiel d’assurer la sécurité de tous les visiteurs et résidents. C’est pourquoi elle le fait savoir en rappelant une série d’interdictions: l’élimination illégale de déchets, les feux de camp et les barbecues, les tentes, les chiens non tenus en laisse, les naturistes et la baignade à proximité immédiate, à savoir à moins de 50 m, du barrage. La zone Eifel insiste également pour que les nageurs inexpérimentés, ainsi que les enfants, ne se déplacent dans l’eau qu’à proximité du rivage. Enfin, les policiers précisent que les stationnements intempestifs sont verbalisés, voire même, si nécessaire, les véhicules remorqués, de sorte que les voies d’accès des services d’urgence soient garanties.