Sublime, ce Pieter Brueghel en 3D

S’il est une des œuvres emblématiques de Pieter Brueghel l’Ancien, c’est sans conteste le Dénombrement de Bethléem, chef-d’œuvre peint en 1566 et conservé au Musée Oldmasters, Musées Royaux des Beaux-Arts, à Bruxelles.

J.R.

Un tableau qui met en scène un épisode décrit dans l’Évangile selon Luc, où Joseph et Marie, alors enceinte, se rendent à Bethléem pour se faire enregistrer conformément aux ordres de César Auguste. Comme à son habitude, Brueghel la transpose à son époque dans un village flamand enneigé, à l’extrême opposé du paysage moyen oriental. Une scène de l’Évangile revisitée par Brueghel qu’a choisie à son tour d’interpréter en 3D la créatrice Martina Singer. Un projet né voici dix ans quand l’artiste munichoise a eu un déclic pour le peintre flamand lors d’une visite au musée d’histoire de l’Art de Vienne. Un cheminement d’amour pour Brueghel qui l’a poussée à recréer une peinture ancienne en trois dimensions, son choix se portant in fine sur Dénombrement de Bethléem. Une réalisation sur laquelle Martina Singer a travaillé trois ans avant de l’exposer au Bayerische Nationalmuseum à Munich puis aujourd’hui à Ars Krippana. Et ça vaut le détour. C’est remarquable la sublime justesse de cette reproduction sur une surface de 2,5 m X 3,5 m de ce Brueghel. D’autant plus que l’installation est complétée par une reproduction du tableau, une photo de l’artiste en perspective identique à l’original qui a servi à la décomposition en 3D et une visionneuse qui réduit le modèle en 2D. De quoi conforter, si besoin, la précision de tous les détails de ces maisons, arbres, outillages reconstruits en bois et en carton, comme des figures en pâte à modeler. À savourer longuement lors de votre visite…